top of page
  • Stéphanie MINON

La garde alternée : entre partage du temps et émotions partagées


garde alternée : parents divorcés tirant sur le body de leur enfant

Devenir parent à temps partiel à la suite d'une séparation peut être une aventure complexe, qui réorganise profondément la vie quotidienne et les émotions. 


ATTENTION : Cet article n'est pas un guide, mais plutôt un partage de mon vécu dans le monde de la garde alternée. Ce monde où le temps avec mon enfant est aussi précieux que le temps sans lui est difficile. Nous avons choisi la garde alternée comme compromis équitable après notre séparation. Cela nous permet à tous les deux de rester actifs dans la vie de notre enfant. Bien que ce système semble idéal en théorie, il apporte des expériences et des émotions complexes au quotidien.


Début de la garde alternée : une adaptation pleine d'espoir et de défis



gestion du temps en garde alternée avec n'être coaching

La transition vers la garde alternée commence souvent par un mélange de soulagement et d'appréhension. D'un côté, il y a la satisfaction de savoir que l'enfant bénéficiera de l'amour et du soutien de ses deux parents. De l'autre, il y a la dure réalité de la séparation, qui bouleverse le quotidien familial. Les premiers jours suivant la mise en place de ce nouveau système sont souvent consacrés à ajuster les emplois du temps, négocier les responsabilités et instaurer de nouvelles routines. L'objectif est de maintenir un cadre stable et sécurisant pour l'enfant, malgré les changements.



La réalité de la garde alternée : entre absence et présence


Ce que l'on imagine souvent comme un temps "libre" sans les enfants se transforme rapidement en un espace de manque et de réflexion. Pour le parent qui vit la garde alternée, les semaines sans enfant peuvent être aussi lourdes que celles passées avec eux. Une solitude s'installe, et le silence dans la maison résonne différemment. Cette situation peut conduire à une tristesse profonde, due non seulement à l'absence de l'enfant, mais aussi à la confrontation avec soi-même et à la redéfinition de son identité en dehors du rôle parental.



activité


Défi émotionnel de la garde alternée


Gérer ses émotions, trouver son chemin.

Le plus grand défi de la garde alternée est souvent émotionnel. Il faut trouver un équilibre entre le devoir parental et les besoins personnels, entre le temps avec les enfants et le temps seul. C'est un ajustement continuel. Chaque parent doit apprendre à vivre avec le manque en trouvant de nouvelles façons de remplir les espaces vides. Cela peut inclure le développement de nouveaux intérêts ou hobbies, l'investissement dans des relations amicales ou amoureuses, ou encore l'engagement dans des activités professionnelles ou communautaires.



Défis et récompenses d'un parent à temps partiel


La garde alternée est un chemin semé d'embûches, mais aussi de récompenses. Elle nécessite un ajustement constant et une communication ouverte entre les parents pour fonctionner au mieux. Malgré ses défis, cette expérience peut mener à une nouvelle compréhension de soi et des relations familiales, renforçant les liens d'une manière différente, mais tout aussi profonde.


Parent en garde alternée : chercher du soutien


Pour ceux qui traversent cette période de transition, il est crucial de chercher du soutien, que ce soit à travers des groupes de parole, un coaching ou des conseils professionnels. Le partage d'expériences et l'apprentissage auprès d'autres peuvent grandement aider à naviguer cette expérience complexe.


N'hésitez pas à contacter une doula pour obtenir un accompagnement personnalisé et bienveillant. Elle peut vous offrir le soutien dont vous avez besoin pour traverser cette période avec sérénité et confiance.


Je peux être cette doula ❤️



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page