top of page
  • Stéphanie MINON

Nourrir son enfant

La façon de nourrir son enfant est un choix individuel

Je suis doula en Isère et avec cet article, j'aimerais vous permettre de faire un choix éclairé sur ce qu'est l'alimentation de votre enfant.

Sans culpabiliser, vous êtes le-la mieux placé-e pour savoir ce que vous ressentez, ce qui est bon pour vous, ce qui est bon pour votre enfant. Faites vous confiance et tout va bien se passer.


Maman souriante qui allaite son bébé


Allaiter, c'est surtout donner du lait

Allaitement au sein ? Au biberon ? Comment choisir ?

L'allaitement est l'action d'allaiter un nourrisson, de lui donner du lait. Donc que ce soit depuis un biberon avec du lait artificiel ou depuis votre poitrine, vous allaitez.


Nourrir son enfant avec des éléments factuels à votre disposition


Allaiter au biberon peut augmenter l'implication du co-parent


nourrir son enfant au biberon

Le biberon peut augmenter l'implication du co-parent, respecter votre rythme de sommeil si vous déléguez à une tierce personne, respecter votre besoin tout court de ne pas donner le sein.

Cela peut vous permettre d'être indépendante.

Vous pouvez aussi avoir envie de vous ré-approprier votre corps après 9 mois de partage.

Si vous avez arrêté de fumer et de boire de l'alcool pendant la grossesse, vous aurez peut-être envie de recommencer et l'option biberon s'offre à vous !

Cela vous permettra peut-être aussi de retrouver une intimité avec votre partenaire et de vous ré-approprier votre poitrine.


Nourrir son enfant au biberon peut aider si vous devez reprendre le travail rapidement

Il se peut aussi que vous ayez à reprendre le travail rapidement. Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'idée de ne pas contrôler les quantités ingérées, le biberon permet ce contrôle.

Votre bébé peut présenter des intolérances et la charge de l'éviction est trop lourde à porter pour vous.

Vous pouvez aussi être pudique et ne pas souhaiter allaiter dans les espaces publics ou bien devant du public ! Il se peut aussi que dans votre environnement proche, tout le monde ait donné le biberon et c'est donc la norme pour vous.


Allaiter son bébé au sein


nourrir son enfant au sein

C'est économique et c'est zéro déchet : pas de lait, pas de biberon. Pas d'utilisation d'eau pour la préparation, ni le lavage du biberon.


L'Organisation Mondiale de la Santé recommande l'allaitement maternel exclusif pendant au moins les 6 premiers mois de vie de l'enfant.


Le lait maternel est l’aliment idéal pour les nourrissons. Il est sûr, propre et contient des anticorps qui les protègent de beaucoup de maladies infantiles courantes.


Le lait maternel apporte toute l’énergie et les nutriments dont le nourrisson a besoin pendant les six premiers mois de vie. Il continue de couvrir la moitié ou plus de ses besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie et jusqu’à un tiers de ceux-ci pendant la deuxième année (1).


Selon une revue d'études (2), la mère allaitante au sein reporte un niveau de stress plus faible, moins d'humeur négative et un niveau d'attachement maternel plus élevé.

Il se peut aussi que, suite à un long parcours de pré-conception ou bien suite à une césarienne, vous ayez envie de vous réconcilier avec votre corps et l'allaitement au sein peut être une option.


Allaiter au sein et travailler

Du point de vue de la loi, une salariée peut allaiter son enfant durant les heures de travail pendant 1 an à partir de sa naissance. Vous avez droit à 1 heure par jour (30 min le matin et 30 min l'après-midi).

Attention, ce temps n'est pas rémunéré, sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient.

  • Si votre entreprise emploie moins de 100 salariées, aucune obligation de mettre un local à votre disposition.

  • Si votre entreprise emploie plus de 100 salariées, elle est censée mettre un local à votre disposition. (3)


Dans quels cas est-il impossible de nourrir son enfant au sein ?

Il existe des impossibilités physiques à l'allaitement maternel.

  • Ablation totale des seins

  • Réduction ou augmentation des seins et section des canaux

  • Traitement d'un cancer

  • Hypoplasie mammaire (téton à l'intérieur)

Dans tous les cas, il convient de discuter avec le co-parent des autres options d'allaitement qui s'offrent à vous et à votre bébé.


Dans quels cas est-il difficile de donner le sein à son bébé ?

En cas de réflexe d'éjection dysphorique (4), il est difficile pour la mère d'allaiter son bébé au sein. Il s'agit de la chute brutale de la dopamine, ce qui est différent de l'aversion.


Les troubles psychiques de la mère peuvent conduire à des difficultés à allaiter.

Pour un co-parent dans un couple de même sexe, l'absence de grossesse du co-parent peut rendre l'allaitement difficile à mettre en place.


D'autres cas impliquent des difficultés à la mise en place de l'allaitement :

  • Dérèglement thyroïde

  • Contraception mal dosée

  • Syndrome des ovaires polykystiques : dérèglement hormonal avec excès de progestérone


Je tenais, en tant que doula, à publier cet article pour que vous sachiez que je peux vous aider à chaque moment de votre parentalité. Nourrir son enfant est une des premières étapes ; un des premiers choix. Oui, il peut s'avérer difficile de nourrir son enfant au sein, mais ce n'est pas impossible.

Une doula, votre entourage familial, un-e ami-e peuvent être là pour vous accompagner et vous encourager dans vos choix. Si vous y arrivez, osez parler, osez vous confier pour avancer sereinement sur le chemin de votre vie de parent. Je suis à votre écoute si vous en ressentez le besoin.






Sources

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page